+33 (0)6 21 18 94 32 ressourcin@gmail.com

Le présentéisme : Kesako ?

 

Le présentéisme : Kesako ?

C’est venir travailler en toutes circonstances. Or un salarié présent à son poste mais fatigué ou malade est peu productif, rester au travail lorsque l’on n’est plus efficace est inutile, voire dangereux pour la santé et cela a un coût considérable pour l’entreprise. Un salarié peut être présent dans l’entreprise mais sans être productif.

Pourtant le présentéisme est encore très ancré dans la culture managériale en France : faire des journées trop longues, ne pas prendre ses congés ou encore venir au travail malade. Selon une étude de Malakoff Médéric, parmi les arrêts de travail prescrits en 2016, un sur cinq n’a pas été suivi. La moitié des salariés ayant continué à travailler en étant malade ont invoqué le fait qu’ils n’avaient “pas l’habitude de se laisser aller”. Pourtant 39% d’entre eux disent l’avoir regretté a posteriori car cela a eu un impact négatif sur leur productivité, leur santé ou encore leur moral.

En France, les heures supplémentaires passées au travail sont souvent considérées comme un signe de productivité et de motivation et le présentéisme commence souvent lorsque l’on devient cadre, comme si le fait d’allonger ses journées légitimait le poste.

Le présentéisme n’est pourtant pas un mal nécessaire, puisque les pays anglo-saxons ou les pays scandinaves s’en passent aisément. Rester tard au bureau y est même considéré comme un manque de productivité. L’équilibre vie personnelle/vie professionnelle est beaucoup plus ancrée dans les habitudes.

En France, il y a une importance culturelle et sociale donnée au travail.

 

Mais cela a un coût…
Le présentéisme coûte de 13 à 25 milliards d’euros par an

Les travailleurs français se situent dans la moyenne mais on constate que le taux de présentéisme progresse.

L’étude des manifestations du « présentéisme » (insatisfaction au travail, fatigue extrême, surinvestissement) montre qu’elles sont souvent, dans une importante proportion, les prémisses de l’absentéisme. Le cabinet de conseil en ressources humaines Midori Consulting calcule ainsi un « taux de présentéisme », variant selon les entreprises observées, de 1,4 à 2 fois le taux d’absentéisme.

Le surinvestissement au travail est néfaste à la santé des employés et la productivité des entreprises.

Une comparaison entre pays permet d’établir un lien inversement proportionnel entre taux de productivité et temps passé au travail. Les pays du Nord se distinguent. La Norvège a un taux de productivité par travailleurs parmi les plus élevés au monde pour un temps de travail effectif parmi les moins élevés. À l’inverse, le Japon présente un des taux de productivité les plus faibles au monde.

RESSOURC’IN

Marie-Elisabeth BOURRET
06 21 18 94 32
mebourret@ressourcin.com

Psychologue du travail – Coach – RH
ANNECY – GROISY – HAUTE-SAVOIE – 74

Organisme de formation certifié Datadock – Enregistré sous le n° 84740337874 auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

RESEAUX SOCIAUX

RESSOURC’IN & SITU

Newsletter

En vous inscrivant vous acceptez de recevoir les actualités de RESSOURC'IN par email Lire notre politique de confidentialité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation
OK